J’ai participé à l’assemblée générale de la JCI de Douala

La JCI, c’est la Jeune Chambre Internationale. Il s’agit d’une organisation mondiale qui regroupe de jeunes entrepreneurs de toute la planète, et qui fonctionne suivant certaines règles. Les JCI de chaque pays ou ville peuvent ainsi organiser leurs propres assemblées, et c’est donc à celle de Douala que j’ai été convié à participer…

2

 

Déjà, quelques informations préalables : la JCI de Douala se réunit une fois par mois. L’organisation est constituée d’un bureau élu pour un an je crois. Les assemblées ont toujours lieu au même endroit, à savoir au sein de l’hôtel Futuris à Bonapriso.

Il faut dire que cet hôtel n’est pas des plus accessibles. Car même s’il est vraiment futuriste comme son nom l’indique (il est vraiment très beau), j’ai dû me renseigner à plusieurs reprises avant finalement de me repérer. Et quand je suis arrivé dans la salle de réunion, j’ai trouvé qu’il y avait une dame qui avait pris la parole et qui s’exprimait devant les personnes présentes.

 

Elle, c’était Octavie Mireille. Je ne sais pas si vous la connaissez, mais c’est elle la patronne du Coin des Bonnes Affaires sur Facebook. Elle nous racontait ainsi ses expériences, ses échecs, ses choix stratégiques, ses motivations, etc. Car de ce que j’ai cru comprendre, la JCI est un foyer de jeunes entrepreneurs et de jeunes investisseurs. C’est une sorte d’association dans laquelle n’importe quel individu, homme ou femme, serait le bienvenu. À condition toutefois de s’acquitter d’une modique cotisation de 70 mille francs CFA sur 365 jours, cotisation qui vous donnera droit à certains privilèges que malheureusement je ne maîtrise pas encore.

3

 

Le président actuel de la JCI de Douala s’appelle Martial Safiak. Je ne sais pas s’il travaille bien, mais je sais que le costard lui va bien et que c’est lui qui m’a raccompagné à la fin avec sa voiture. Et d’ailleurs, c’est son adresse e-mail personnelle qui figure sur les brochures de l’association (je sais, c’est bizarre).

Il y avait aussi une ancienne présidente pendant la réunion qui passait le temps à prendre la parole et à se lever pour critiquer le système, mais on va faire comment ? Elle est membre d’honneur norr, donc on devait sauf que la supporter

Et puis là-bas les gens s’appellent tous « l’ami ». L’ami Ecclésiaste, l’ami Léonce, l’ami Jacques Fame Ndongo si jamais il en devenait membre, etc. Et puis il paraît que quand tu atteins tes quarante ans d’âge, tu obtiens le grade de Sénateur. Elle est pas belle la vie ?

 

Et à la fin on a bu des petits jus (j’insiste vraiment sur « petits »), on a papoté un peu par couples de deux et on s’est échangé quelques cartes de visite. Il paraît que c’est ça qu’on appelle le B2B. Mais quoi qu’il en soit hein, je peux critiquer comme je veux mais je suis quand même content de la JCI. Car en fin de compte, elle veut œuvrer pour que les jeunes Camerounais apprennent à tracer leur proche chemin dans les affaires, dans le business et dans leur propre vie en général…

 

 

DoualaTour, Annuaire professionnel de Douala

http://doualatour.net

doualatour@yahoo.fr

Publicités

Publié par

DoualaTour

[ www.doualatour.net ] est le Meilleur annuaire professionnel de la ville de Douala.

Une réflexion sur “J’ai participé à l’assemblée générale de la JCI de Douala”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s